top of page

Magazine numérique gratuit (pour le commander n'utilisez pas le panier)

L’Indé Panda permet la promotion d’auteurs indépendants. Il ne comporte aucune publicité et ne perçoit aucune forme de rémunération. L’ensemble des membres participant à sa création et à sa parution sont bénévoles. Chaque numéro rassemble une dizaine de nouvelles choisies par un comité de lecture après appel à texte et chaque auteur a la possibilité de présenter une de ses publications à  la suite de son texte.

Le numéro 12 du magazine comporte une nouvelle de Catherine Lamour : 13 bis rue des Acacias

Sommaire :

A comme Amour - Zia Odet
13 bis rue des Acacias - Catherine Lamour
La prochaine sera nôtre - Iléana Métivier
La fuite - Didier Bertrand
L'escapade de M. Cleam - Guilhem Candie
Out - Éric Laisne
Mozart est là - Cyrille Thiers
Un faux bourdon ne fait pas le printemps - Caroline Figueres
La danseuse - Pascale Noger

 

Avis de lecteurs et lectrices sur la nouvelle « 13 bis rue des Acacias »

● Martha passe souvent devant une maison intrigante, elle ne ressemble pas aux autres maisons de la rue. Un jour elle ose, et entre dans la fameuse maison 13 bis rue des acacias ! Un récit dans le genre fantastique. Après un début que j'ai trouvé un peu poussif, j'ai vraiment adhéré à cette intrigue, au message transmis. Les personnages sont bien construits et les émotions sont au rendez-vous. (Blog « Le monde de Dame Couette »)

● Elles sont toutes bien, mais voici mes cinq coups de coeur : A comme amour ; 13 bis rue des Acacias ; L'escapade de M. Cleam ; La prochaine sera nôtre et La danseuse. (Nisa Pap Rédactrice du blog « Nisa lectures»)

● 13 bis rue des Acacias est une nouvelle du genre fantastique où une petite fille mal aimée venant d'une famille simple, se plonge dans le dessin et l'écriture pour s'évader de son quotidien. Elle va se rendre compte qu'une maison près de chez elle n'est visible que par elle-même. Mais pourquoi ? Quel secret cache-t-elle ? Cette histoire met en avant le fait qu'il faut garder son âme d'enfant. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle. (Nos Délires Littéraires)

● Martha est une jeune fille solitaire, trop calme et trop différente pour s’intégrer à l’école ou dans sa bruyante fratrie. Alors, elle s’évade dans la lecture et le dessin, et surtout elle veut percer le mystère de cette maison, le 13 bis de sa rue, dans laquelle elle aperçoit des enfants mais jamais d’adultes.
Une nouvelle pleine de mystère, mais aussi de joie et un zeste de fantastique. Il y a un petit côté Peter Pan dans cette histoire. (Aurore au pays des livres)

● Cette nouvelle est très agréable, avec son côté Peter Pan.

● Encore une fois, ce magazine démontre la qualité dont les auteurs indépendants sont capables ! La diversité des textes offre des options à tous les goûts des lecteurs. Personnellement, mes favoris de ce numéro sont : 13 bis rue des Acacias (magique) et La fuite (percutant). Pour autant, aucun d'entre eux ne m'a laissée indifférente et chaque texte a son propre intérêt et son propre charme.
Bravo les pandas et encore merci de me donner cette opportunité de découvrir, chaque fois, de nouveaux auteurs talentueux ! (Edwige de Nualiv.fr).

● Une nouvelle que j’ai adorée, mêlant vie quotidienne et fantastique avec subtilité. J’ai beaucoup apprécié le côté espoir et joie de vivre enfantine, qui offre une certaine légèreté à un récit qui aborde pourtant un thème difficile (que je tais volontairement pour vous laisser la surprise.)

Foncez ! (Iléana Métivier dans Ma boite de Pandore)

● Nous avons lu ta dernière nouvelle parue sur l'Indé Panda, et nous l'avons beaucoup appréciée, Mon mari voudrait bien aller voir cette fabuleuse « Maison », et moi, quelque chose me dit qu'elle pourrait se situer dans la banlieue de mon enfance..., car petite fille sur le chemin de l'école, j'ai souvent imaginé des histoires en passant devant les grilles et portails des jolies maisons avec leurs jardins mystérieux et enchanteurs.

Après avoir lu "13 bis rue des Acacias", je l'ai conseillée à deux amies. Elles l'ont bien aimée toutes les deux.

● Mon avis en ce qui concerne la nouvelle de Catherine Lamour, « 13 bis rue des Acacias ». Il s’agit d’un récit qui fait la part belle au fantastique. On suit Martha et on découvre une maison plus qu’intrigante. Martha va oser en franchir la porte. Je ne dirai rien pour ne pas spoiler. Au début j’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Je me suis demandé où l’auteure allait emmener les lecteurs. C’est très particulier. Ce que j’ai trouvé intéressant, ce sont les personnages bien construits. (Les Avis Livresques de Fleur)

J’avais déjà eu un coup de cœur lors de la précédente participation de Catherine Lamour à L'Indé panda, ce nouveau texte, "13 bis rue des Acacias" ne fait que confirmer mon ressenti sur cette autrice. J’ai tout aimé dans cette nouvelle, elle est parfaite. Du coup, même si je ne veux plus commencer de séries, je me tâte pour embarquer sur Enora… (Nisa témoignage bypass)

Marthe habite en face d'une maison qui n'est pas visible par tous. Il faut garder une âme d'enfant pour la voir. Une très jolie histoire pleine de poésie, une très jolie plume. (Marie Nel sur Amazon) 

Dans cette histoire trop mignonne, nous faisons la connaissance de Martha qui est intriguée par une mystérieuse maison dans sa rue : le 13 bis. Cette maison semble être invisible pour certaines personnes. Pourquoi ? A vous de le découvrir, mais sachez que cette histoire a de quoi retrouver son âme d’enfant et est vraiment touchante et adorable. J’ai été emportée par ce récit qui m’a émue profondément grâce à la plume délicate de l’autrice. (Yumiko sur Amazon)

● Il faut garder son âme d'enfant, comme le rappelle le Petit Prince, on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible aux yeux. J'ai été touchée par la poésie de cette nouvelle. (CocciClelia  sur Babelio)

● Dans ce numéro 12, j'ai tout particulièrement apprécié "13 bis rue des Acacias", une nouvelle de Catherine Lamour, qui illustre bien le côté magique que peut revêtir la perception du monde à travers des yeux d'enfants. Avec une chute adorable, qui m'a tiré un sourire ému ! (CathPV sur Amazon)

● J'adore la couverture, elle invite à ouvrir la porte et à découvrir ce qui se cache derrière. Cependant, pour moi, cette illustration ne représente pas la nouvelle "A comme Amour" mais plutôt "13 bis rue des Acacias", qui est d'ailleurs mon coup de cœur. ( …)

13 bis rue des Acacias de Catherine Lamour : sans contexte, ma nouvelle préférée. De la fantaisie, une impression d'enfants perdus à la Peter Pan, très beau moment de lecture. Mon seul regret ? Que cela soit trop court ! J'aurais aimé en savoir plus sur cette maison et tout ce qui l'entoure. (Les lectures de Mère Lin)

L'Indé Panda N° 12

0,00 €Prix
  • Vous trouverez tous les liens pour télécharger le magazine (blog de l'Indé Panda, Amazon, Kobo, Fnac, Bookelis) en cliquant sur le lien suivant : https://lindepanda.wordpress.com/2022/07/17/magazine-n12/

    Formats .epu, .pdf ou .azw selon la plateforme.

    En cas de difficultés me contacter.

bottom of page