Un court récit de fantasy d'une grande fraicheur accessible à partir de 11 ans.

Sur la planète Énora, où cinq royaumes se partagent le pouvoir, un groupe de femmes-guerrières, les faées, a choisi de s’isoler sur une ile nommée Radek. Elles sont toutes dotées de capacités parapsychologiques : guérison, prémonition, télépathie, création d’illusions... Et pourtant un jour, nait à Radek une enfant qui en est dépourvue. Que va devenir Yness, la faée sans pouvoirs ? Ses amies Nolène et Évata parviendront-elles à lui venir en aide ?

Cette nouvelle fait partie des « Histoires d’Énora » et se déroule vingt-et-un ans avant « Quatre années sur Énora ». Elle peut se lire indépendamment du « Cycle d’Énora » et des autres « Histoires d'Énora ».

 

Note de l'auteure :

J'ai écrit Yness de Radek en 2016 pour une anthologie que préparait un éditeur associatif. L’anthologie n’a jamais vu le jour et j’ai publié moi-même cette nouvelle. Le thème du recueil devait être la vulnérabilité de certains personnages de l'imaginaire par rapport aux héros sans peur et sans reproches qui peuplent le monde de la fantasy et de la science-fiction. Comme j’étais en train d’écrire « Le cycle d’Énora » dans lequel des femmes fortes, déterminées et dotées de nombreux pouvoirs parapsychologiques (les faées de Radek) jouent un rôle important, j’ai imaginé l’une d’elle sans aucune des capacités qui sont l’apanage de ses consœurs.

Je n’ai pas écrit ce texte pour la jeunesse. Ce n’est que par la suite que j’ai réalisé qu’il était accessible dès 11 ou 12 ans de par son format court et l’absence de scènes d’amour explicites. Mais on peut le lire et l’apprécier de 11 à 111 ans et même au-delà !

Nouvelle

36 pages

Dédicace par l'auteure possible

ISBN : 978-17940902-3-1

 

Avis de lecteurs et lectrices :

● Je viens tout juste de finir Yness de Radek c'était super. L'univers créé est très poétique et je n'ai qu'une envie, connaitre la suite !

● Douceur et fraicheur. Voici un univers féérique très particulier, à la fois riche et bien construit, mais duquel émane une douceur, une simplicité et une fraicheur devenues trop rares dans ce qu'offre la littérature d'aujourd'hui. Nous voici revenus aux contes de notre enfance, dans la manière de raconter, mais avec un sens, une morale, très actuels. Cette courte histoire m'a donné envie de découvrir les autres !

● J'ai commencé par la lecture de la nouvelle Yness de Radek qui m'a bien plu. J'ai été un peu troublée quand même au départ par les mots inconnus : ocap, argal, liotyle... Certains par leur similitude avec des animaux existants et les descriptions sont facilement repérables : okapi, argali par exemple, mais pour « liotyle » ? Je ne peux que faire appel à mon imagination.... mais c'est bien le but n'est-ce pas ? Et ça me plait bien. Avec les descriptions des lieux, des vêtements, des personnes, il serait presque facile de dessiner ce que vous racontez.

● Quand j’ai eu fini de lire Yness de Radek, je me suis endormi et j’ai super bien dormi. Je ne suis pas un grand lecteur mais ça m’a redonné le gout de la lecture et j’ai envie de recommencer à lire.

● Au début j'ai voulu chercher sur Internet la signification de certains mots. Et puis j'ai compris qu'il s'agissait de mots inventés et propres à l'univers d'Énora.

● J'ai lu votre nouvelle Yness de Radek, la faée sans pouvoirs. J'ai adoré !

● J'ai offert Yness de Radek, la faée sans pouvoirs à ma petite fille. Elle l'a dévoré en une soirée !

Yness de Radek, la faée sans pouvoirs

4,00 €Prix
  • Pour connaitre le montant de la participation aux frais d'expédition lors de votre première commande, cliquez sur "Frais de livraison estimés" dans le panier et complétez le cadre en indiquant "France". Cliquez ensuite sur le rectangle bleu "Paiement" dans le panier pour finaliser votre commande (adresse, mode de livraison, paiement).

    Livraison par enveloppe kraft ou pochette cartonnée suivie.

    Si vous préférez payer par chèque, merci de me contacter.